Que manger en cas de canicule ?

Stryker_Sweating.jpg

Le guide de survie quand il fait une chaleur de gueux.

Ça nous est tombé dessus, sans prévenir. Il faisait 15 degrés à tout péter en plein mois de Juin, et là BAM c’est les 35 degrés qui tombent. T’étais pas prêt à ça, et ton corps non plus. Voici quelques astuces pour l’aider à survivre à ces températures chaud bouillantes.

  1. L’eau c’est la vie

    Ça peut sembler évident, mais qui dit chaleur dit transpiration x10, et donc déshydratation (un mot savant pour dire que ton corps perd de l’eau). Comme on est composés à 65% d’eau, pour que ton corps fonctionne bien il vaut mieux l’arroser régulièrement (comme une belle plante) et donc lui donner à boire régulièrement. Les rations conseillées: entre 1.5 litres et 3 litres d’eau par jour en fortes chaleurs.

  2. Sans alcool la fête est plus folle

    Quand on dit s’hydrater, entendons nous bien: la bière ça ne compte pas, même bien fraîche. L’alcool au contraire va accélérer votre déshydratation, tout comme les sodas ou boissons sucrées. Faites nous confiance, rien n’hydrate plus que de l’eau.

  3. Mange tes légumes

    Révélation n°2 : les légumes sont tes amis, et particulièrement quand il fait bien chaud. On t’explique : la digestion demande de l’énergie, réchauffe l’organisme et le fatigue. D’où l’intérêt de mettre ton système digestif au repos en période de fortes chaleurs. Et les aliments les plus digestes sont : les fruits et légumes (cuits ils seront plus digestes que crus), les fruits secs (noisettes, amandes, noix de cajou), les céréales complètes ou plantes type sarrasin/quinoa, et éventuellement quelques fromages frais (fromage blanc, mozzarella, faisselle).

  4. Le gras, le sel et le sucre tu éviteras

    Et inversement, les aliments trop gras, trop sucrés ou trop salés sont pas hyper recommandés, encore plus qu’en temps normal. Pour le gras, tout n’est pas à éviter, mais à consommer avec modération en privilégiant certaines graisses à d’autres: par exemple, les graisses végétales comme l’huile d’olive sont plus digestes que les graisses animales comme celles contenues dans ton kebab. Pour le sel, le sucre et les épices en général: on aime tous ça, mais ça donne soif et ça accélère la déshydratation. Et ça on veut pas.

  5. Les fausses bonnes idées

    Certaines idées peuvent parfois sembler bonnes, mais attention aux faux amis :

    • Boire ou manger trop froid. Le froid va refroidir votre organisme, et accentuer la différence de température entre votre corps et la température extérieure. On sait que c’est contre-intuitif, mais buvez tiède, voire chaud.

    • Boire trop. Oui, il faut boire beaucoup. Mais au-delà de 3 litres d’eau par jour vous risquez d’être contre-productif et de noyer votre système digestif. #glouglou

    • Mettre la clim à fond. L’air climatisé, en plus d’être très sec, risque de vous faire choper une angine en vous soumettant à des grands écarts de températures. Donc allez y mollo, et éviter d’orienter la clim en plein sur votre minois.

Pour résumer, voici les tips principaux si t’as eu la flemme de lire mon article en entier (honte sur toi) :

  • Bois de l’eau, à température ambiante, et en quantité suffisante (1.5 à 3L par jour)

  • Evite l’alcool, le gras, le sel, le sucre, et tout ce que t’as du mal à digérer. Par contre les fruits et légumes tu peux y aller, surtout cuits.

Tu es maintenant armé jusqu’aux dents pour faire face à la fournaise extérieure et faire partie des survivors de cette planète. Et pour perfectionner tes connaissances, tu peux toujours écouter la chronique “Prévention Canicule” de Thomas VDB sur France Inter.