On fait un point sur les protéines végétales

deryn-macey-h83Rm3njjcg-unsplash.jpg

Que ce soit pour des raisons environnementales, économiques ou pour l’amour des animaux, nous sommes nombreux à vouloir réduire notre consommation de produits animaux. Pour être exact, 50% des Français déclarent vouloir augmenter leur consommation de produits végétaux. Se pose alors la question “Mais comment je vais pouvoir manger des protéines sans steak ??” Pas d’inquiétude, on vous dit tout sur les protéines végétales !


Le tofu

Le tofu est l’exemple qui revient le plus souvent lorsque on discute d’alimentation végétale. Pourtant sa réputation laisse à désirer. Souvent sujet de moquerie en raison de son apparence plutôt “blah” - dixit d’une fille qui a ramené du tofu mariné à un barbecue de viandards - le tofu est non seulement une source de protéine géniale mais peut également être DELICIEUX.

Il peut se présenter sous plusieurs formes avec différents parfums et textures. Facile à digérer, le tofu est également une bonne source de fer, de vitamine B et de calcium.

Le tofu a la particularité d’absorber rapidement les saveurs des aliments avec lesquels il est préparé. J’aime personnellement beaucoup le faire mariner dans du miso et du gingembre.

Pour plus d’inspirations pour des recettes à base de tofu, jetez un coup d’oeil à nos petites galettes vegan.

Teneur en protéines : environ 10g de protéines pour 100g

Les légumineuses

Les légumineuses se découpent généralement en 4 grandes catégories : les lentilles, les haricots secs, les fèves et enfin les pois secs. Ces merveilles de la nature sont super riches en protéines mais ils sont également source de fibres, magnésium, potassium et fer… Que des bonnes choses, en fait.

Chez Bouillant! on a un petit faible pour les pois chiche et surtout pour les falafels de notre cher Ulin dont vous retrouverez la recette ici !

Teneur en protéines : entre 20 et 30g de protéines pour 100g 

Les céréales

Epeautre, sarrasin, boulgour, avoine… Toutes ces céréales possèdent une bonne quantité de protéines végétales. Mais surtout, associées à une légumineuse elles forment une “super protéine” qui contient tous les acides aminés dont votre corps a besoin.

Le riz et surtout le quinoa (qui ne rentrent pas réellement dans cette catégorie des céréales) font, eux aussi, parties des produits d’origine végétale bien sympas pour combler vos besoins quotidiens en protéines.

Voilà une recette de muffins au quinoa à tester ASAP !

Teneur en protéines : entre 8 et 13g de protéines pour 100g 


Les oléagineux

On n’y pense pas toujours mais noix, noisettes, amandes, pistaches, cacahuètes sont en effet très riches en protéines !

Teneur en protéines : entre 10 et 25g de protéines pour 100g (l’amande arrive en pole position)

Les graines

De chia, de lin, de tournesol … Ces petites graines sont de vraies bombes de texture, de goût et de protéines. On peut utiliser le chia et le lin pour faire des oeufs vegan ou tout simplement les glisser dans son granola maison !

Teneur en protéines : entre 21 et 27 g de protéines pour 100g

Les micro-algues

On termine avec un produit qui commence doucement à pointer le bout de son nez parmi les alternatives végétales à forte teneur en protéines. La spiruline et la chlorelle, micro-algues les plus connues, se consomment habituellement sous la forme de compléments alimentaires. En plus de tous les bienfaits sur l’organisme, elles ont un faible impact environnemental.

Si vous voulez explorer davantage la cuisine végétale et surtout préparer et déguster de délicieux plats végétariens, on a une expérience parfaite pour vous ! Son petit nom ? Hey Sexy Veggie. Encore plus cool qu’une chanson de Shaggy.

Vous avez aimé cet article? Partagez-le à vos popotes ! (c’est juste en dessous que ça se passe!)